Psychologie...

Rémission complète

Les mots sont tombés mardi (il y a 3 jours, le 18/11) !
On vient de me donner un parachute dans ma descente aux enfers. J’espère qu’il y aura du bon vent pour remonter en surface.
Quel soulagement. Quel bonheur. Un pas vers la guérison.
Depuis quelques jours j’ai des sueurs nocturnes, mais vu le résultat du pet scan, je ne pense pas qu’il faille s’inquiéter.
Et oui, malgré de bons résultats, quand on coup de tonnerre vous tombe sur la tête en plein été, c’est difficile de rester tout naïf tout optimiste voir inconscient comme avant. Traumatisme.

J’avais lu sur plusieurs blogs, que cet état de peur persistant même après  l’annonce d’une rémission complète est courant. Il faudra du temps pour cicatriser.

PS (le 13/12/14) : Un mot sur les sueurs nocturnes que j’ai eues : elles sont parties toutes seules ! Boire beaucoup d’eau m’a aidé. Mon acupuncteur m’a expliqué que le corps éliminait les produits de la chimio, + effets aussi de la radiothérapie, que ça ne l’étonnait pas. En fait il a deviné seul que je transpirai la nuit, je n’ai même pas eu à le lui dire. En tout cas, c’est rassurant.

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Blog du niveau intermédiaire |
Cigaretteelectroniquebordeaux |
Neurosciences & Autisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fouquiau
| La petite blouse blanche
| Dandycloud